Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.

Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

Alors seulement se fait sentir une certaine bienveillance, l’attente de voir des gens s’avancer vers soi avec...

Le labyrinthe

Et voilà que commencent à s’annoncer les prétentions que couve le mangeur de hachich quant au temps et à...

Le bistrot

Tout à coup je ne savais pas si le pourboire est d’usage dans un tel bistrot.

« Chez Basso »

« Pâté de lions » pensais-je en riant lorsqu’il fut devant moi sur une assiette et puis avec mépris : « Cette viande tendre...

Nouvelle vision

Puis en haut chez Basso, les jeux précédents recommencèrent lorsque je regardai vers le bas.

Rue Paradis

Et par le hachich, nous sommes au plus haut degré des êtres à jouissance prosaïque.

Le dancing-bar

Dans des heures semblables, les hommes et les choses se comportent comme les personnages et les objets faits en moelle...

L’ivresse

Ce bruit de voix avait ceci de particulier qu’il me semblait sonner comme du dialecte, c’est-à-dire que les marseillais ne...

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...