Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

Ainsi je suis allongé ; je lis et je fume.

Le labyrinthe

Mais au moment de prendre place à une si grande table, la disproportion me rendit si honteux que je traversai tout...

Le bistrot

Ensuite, le garçon me faisait attendre une éternité. Plus exactement je ne pouvais pas attendre son apparition.

« Chez Basso »

Alors je cherchai sur la carte parmi les plats voisins. Je paraissais vouloir commander une chose après l’autre, puis le...

Nouvelle vision

Puis en haut chez Basso, les jeux précédents recommencèrent lorsque je regardai vers le bas.

Rue Paradis

Cette phrase m’avait beaucoup plue.

Le dancing-bar

Enfin j’étais flatté à la pensée d’être attablé ici au centre de toutes les débauches et avec « ici », je ne pensais pas à...

L’ivresse

Cela va contre mon éducation et ne se faisait pas sans une discussion intérieure.

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...

Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.