Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.

Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

Je ne m’étonnerai pas si un tel ou un tel venait vers moi. Mais puisqu’on n’y pense pas, cela ne me fait rien non...

Le labyrinthe

Je sens cet humour comme infini lorsque j’apprends au restaurant Basso que la cuisine chaude va justement fermer, tandis...

Le bistrot

Je compris alors tout d’un coup, comment à un peintre - cela n’arriva-t-il pas à Rembrandt et à beaucoup d’autres ? - la...

« Chez Basso »

De même chez Basso. D’abord je fis venir une douzaine d’huîtres.

Nouvelle vision

J’aimerais dire : elle crée, en desséchant, une forme de fleur.

Rue Paradis

Mais son dernier tronçon avait décidément une forme moins banale que le premier et menait, si je ne me trompe, à des...

Le dancing-bar

De temps en temps, un chinois en pantalon de soie bleue et en veste de soie rose éclatant en sortait. C’était le...

L’ivresse

J’appelais la musique qui chaque fois s’enflait de nouveau pour diminuer ensuite, les baguettes de paille du...

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...