Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.

Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

Ainsi je suis allongé ; je lis et je fume.

Le labyrinthe

Je dois noter comment je trouvai ma place. Ce qui m’importait, c’était la vue qu’on a, des étages supérieurs sur le vieux...

Le bistrot

J’évitai encore la Canebière, n’étant pas en ce moment tout à fait sûr de mes fonctions régularisatrices.

« Chez Basso »

En fin de compte, je tombai sur un pâté de Lyon.

Nouvelle vision

Un morceau de glace nageait dans le verre.

Rue Paradis

Par bonheur, je trouve noté sur mon journal la phrase suivante : « On doit puiser avec une cuiller ce qui est égal dans...

Le dancing-bar

Mais les événements se présentaient d’une telle façon que leur seule apparition me touchait comme avec une baguette de fée et...

L’ivresse

Ils en étaient tous restés au degré du dialecte.

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...