Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.

Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

Première station, le café coin Canebière et cours Belsunce. Vue du port, le café de droite, donc pas mon...

Le labyrinthe

Mais le dîner était plus tard. D’abord le petit bar au port.

Le bistrot

Ensuite, le garçon me faisait attendre une éternité. Plus exactement je ne pouvais pas attendre son...

« Chez Basso »

En fin de compte, je tombai sur un pâté de Lyon.

Nouvelle vision

Et comme je la regardais de temps en temps, je m’aperçus qu’elle avait une tendance à se transformer avec chaque personne...

Rue Paradis

Mais il n’y avait pas seulement de connaissances. À ce moment de profond ravissement deux personnes, des bourgeois, des...

Le dancing-bar

Dans des heures semblables, les hommes et les choses se comportent comme les personnages et les objets faits en moelle...

L’ivresse

J’ai oublié sous quel prétexte je me permettais de marquer la mesure avec le pied.

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...