Portrait de l’auteur

Le 7 septembre 1926, Walter Benjamin voyage pour la première fois à Marseille.

Haschich à Marseille

À partir de décembre 1927, les docteurs Ernst Joël et Fritz Fränkel proposent à Benjamin, de participer sous surveillance...

L’hôtel

Le dégoût disparaît ; on lit les affiches sur les urinoirs.

Le labyrinthe

Mais le dîner était plus tard. D’abord le petit bar au port.

Le bistrot

Des figures que d’ordinaire j’aurais évitées pour plus d’une raison : je n’aurais ni désiré attirer sur moi leur attention ni...

« Chez Basso »

Mais je veux encore relater mon acheminement vers Basso.

Nouvelle vision

La place devant le port était ma palette sur laquelle ma fantaisie mélangeait les données de l’entourage tantôt comme ci,...

Rue Paradis

Et par le hachich, nous sommes au plus haut degré des êtres à jouissance prosaïque.

Le dancing-bar

Enfin j’étais flatté à la pensée d’être attablé ici au centre de toutes les débauches et avec « ici », je ne pensais pas à la...

L’ivresse

Il y avait des moments où l’intensité des impressions acoustiques chassait toutes les autres ; surtout au petit bar, tout...

Dernier passage

En 1937, Walter benjamin publie L’angoisse mythique chez Goethe dans les Cahiers du Sud, un extrait de son étude sur les...